Amicale du Trateur Renault

© Tous droits réservés Amicale du Tracteur Renault 1993-2019

  1955 - 1965

 

Sources extraits du CD-Rom Amicale du Tracteur Renault (1999- Jacques Gouet)

et extraits de l'Encyclopédie du Tracteur Renault 

3 tomes (1919-1970)-(1971-2000)-(2000-2005) Editions ETAI

(Avec l'autorisation de reproduction des éditions ETAI)

C’est en fin 1955 que Pierre Dreyfus succéda à Pierre Lefaucheux qui trouva la mort dans un accident de voiture. Le 15 avril 1955 par sa note 143, Pierre Dreyfus définissait la nature de la Division du Matériel Agricole.

Cette division, rattachée à la direction générale ; couvrira soit directement dans tous les cas où c’est possible, soit indirectement pour tous les autres cas, toutes les activités de la RNUR et de ses filiales concernant le matériel agricole ; tracteurs, outils, études et essais, fabrication, vente, après-vente etc. en fait la DMA couvre directement les études et essais, la vente et l’après-vente et indirectement la fabrication et les différents services fonctionnels de la Régie."

Après la loi Monnet, et l’adoption par les pouvoirs publics du fuel oil domestique, diesel de haute qualité ; la motorisation agricole évoluera rapidement vers le diesel.

Dès la fin 1955 Renault sort une nouvelle gamme de tracteurs, la série « D » et leurs dérivés « E ».  

   Les photos ci-contre et ci-dessous, représentent les prototypes de cette série « D » sortie fin 1955 ; elle portera le nom en interne de gamme ET5.  

 

 

 

 

   En 1956 le centre d’essais de US était créé près de Pontoise dans une ferme louée à la famille Félix Potin .  

   Un peu plus tard en 1958, la DMA louait à l’école Le Nôtre (centre de formation d’horticulteurs à Sonchamp) les bâtiments nécessaires au Centre de Perfectionnement et de démonstration de tracteurs.  

   En 1959 le siège de la DMA s’installe rue du vieux Pont de Sèvres à Billancourt ; et Daniel Dreyfus en devient le directeur général . Le siège abrite les études et essais, le commercial, l’après-vente, les services administratifs et le magasin de pièces de rechange.  

En 1963 Renault s’attaque au marché de la gamme haute d’alors ; c’est-à-dire les plus de 50Cv. Le Renault 385 est né ; un tracteur innovant, avec une véritable centrale hydraulique ; et des freins à disques (héritage du succès de la R 8).

 

 

 

 

Les événements avaient précipité la sortie du Renault 385 et des problèmes techniques nouveaux risquaient de tuer ce tracteur ; aussi les hommes d’après-vente et d’études réagirent rapidement et un an plus tard sortait le MASTER lavé d’une bonne partie des problèmes du 385.  

 

      Fort de ses expériences hydrauliques ; Renault sortit un concept de contrôle d’efforts ; le Tracto-Control ; toute la gamme en fut équipée dès la fin 1965.