Amicale du Trateur Renault

© Tous droits réservés Amicale du Tracteur Renault 1993-2018

   1985 - 1995

 

Sources extraits du CD-Rom Amicale du Tracteur Renault (1999- Jacques Gouet)

et extraits de l'Encyclopédie du Tracteur Renault 

3 tomes (1919-1970)-(1971-2000)-(2000-2005) Editions ETAI

(Avec l'autorisation de reproduction des éditions ETAI)

      C’est par décision en assemblée générale du 2 Septembre 1985 que la raison sociale SMATP crée en 1965 est changée en RENAULT Agriculture.

     Ainsi le 3 septembre 1985, une convention d’apport de la DMA à RENAULT Agriculture est signée par Monsieur Georges Besses ; la société anonyme RENAULT Agriculture, filiale de RENAULT vient de naître.

  Depuis la sortie en 1981 de la nouvelle gamme haute ; RENAULT Agriculture accentue sa recherche sur l’électronique embarquée et en 1986 propose le TractoControl Electronique TCE.

 

   Pour remplacer l’Ecocontrol sorti en 1983 RENAULT Agriculture propose l’ACET « Aide à la Conduite Economique  » du tracteur ; c’est ainsi qu’apparaît la série TX16, TS16.  

   Cette même année le moteur de marque Perkins abandonnée depuis 1968 équipe les tracteurs de la série SP.

   Une autre évolution importante apparaît en 1986 au niveau de la gamme Vignes et Fruitiers ; en collaboration avec CARRARO, RENAULT Agriculture redéfinit complètement cette gamme ; elle sera fabriquée en Italie dans l’usine CARRARO de Rovigo. Ces tracteurs seront équipés de moteur KHD Deutz qui vient de reprendre MWM.  

   Un nouveau PDG de RENAULT Monsieur LEVY remplace en 1987 Monsieur Georges Besses victime d’un attentat. Au SIMA 1987 Monsieur LEVY , au volant d’un nouveau modèle équipé de la cabine hydrostable TZ tient à faire remarquer l’attachement de RENAULT à sa filiale tracteurs.

   Le 13 Octobre 1987 RENAULT Agriculture cède ses parts dans Rivière Casalis au bénéfice de VICON, décidant ainsi de consacrer toute son énergie au tracteur .

   En cette période où la baisse des marchés s’aggrave, le difficile équilibre de gestion est rompu et RENAULT comme la plupart des constructeurs ; va connaître pendant plusieurs années, de lourdes pertes dans le machinisme agricole.

   L’autonomie de RENAULT Agriculture permettra d’entreprendre un grand effort d’assainissement ; rationalisation des gammes de produit, réduction des frais, baisse des stocks, accroissement de la productivité, préparation active du futur.

   Après ces années d’effort ; RENAULT Agriculture sort enfin de l’impasse financière et réalise à nouveau des bénéfices en 1988.

   En 2 ans la gamme tracteurs a été complètement  renouvelée ; principalement sur les gammes basses, moyennes et vignes et fruitiers.

   Des améliorations notoires apparaissent au niveau du confort ; de l’esthétique, de la sécurité, du freinage avec l’adoption des freins à bain d’huile.  

A noter également la sortie de tracteurs BLANCS ; les séries spéciales qui ; accompagnées d’une politique commerciale dynamique auront une incidence heureuse sur les ventes.  

 

   Fort de ce succès RENAULT Agriculture ajoute à son tarif les TRACFOR qui resteront longtemps un bon compromis prix-prestations.  

  En 1989 RENAULT Agriculture lance la série M et P, nouvelle cabine ; nouveau design qui sera repris sur toute la gamme haute.  

C’est en 1990 que le TRACTORADAR apparaît ; il permet une optimisation de rentabilité du travail exécuté en régulant la vitesse réelle du tracteur par une gestion active du patinage.  

   Le début des années 90 a été marqué par l’arrivée chez RENAULT des boîtes de vitesses type POWER-SHIFT

    RENAULT était absent dans cette technologie, mais de 1990 à 1994 le retard fut rattrapé en lançant :

     TRACTOSHIFT en 1991

      MULTISHIFT en 1992

     TWINSHIFT en 1993

     TRACTONIC en 1994

Mais d’autres évolutions technologiques doivent être rapportées telles que :

-          traitement des cabines par cataphorèse assurant une lutte anti-corrosion efficace

-          sur la gamme haute, un enclenchement en marche sous charge du pont avant

-         nouvelle ergonomie des leviers de vitesses sur la gamme moyenne, permettant des passages de vitesses en douceur

RENAULT Agriculture s’inscrit manifestement dans le cadre d’un souci de rentabilité et de « TECHNIQUE UTILE »

En 1991 RENAULT Agriculture lance le NECTRA, tracteur de prestige avec tous les équipements techniques de la gamme et aussi une couleur OR métallisée qui le distinguera de tous les tracteurs du marché ; cette série sera limitée puisqu’elle s’arrêtera début 1994  

 

 

 

Avec le NECTRA RENAULT Agriculture lance sa boîte de vitesses à tripleur et inverseur hydraulique le TRACTOSHIFT. Première expérience de RENAULT dans cette technologie.  

 

   Ci dessous le boîtier de commande Multishift.

    C’est une boîte de vitesses SLH qui équipera les 180-94 TZ sortis en 1992, boîte dénommée MULTISHIFT ; en effet RENAULT ne possédait pas encore de boîte de vitesses pour des puissances supérieures à 150 Chevaux.  

 

   

   Cette même année le logo Renault est modifié comme le montre cette photo.  

 

 

   Le 22 Octobre 1992 Monsieur Bruno Morange succède à Monsiuer Gilbert GUEZ appelé à d’autres fonctions. Monsieur Morange n’est pas un inconnu pour RENAULT Agriculture car il y a exercé quelques années auparavant les fonctions de Directeur Financier.

   

   La généralisation de l’électronique sur les tracteurs imposait un outil de diagnostique performant ; après plusieurs années d’études ; le bureau d’études et l’après-vente ont mis en commun leur savoir faire et ont mis au point un système expert d’aide au diagnostique METADIAG. Ce système implanté sur micro-ordinateur portable est en liaison directe avec TCE, Tractoshift,Multishift et permet au technicien d’atelier de déceler avec certitudes les défaillances du tracteur.

   METADIAG sera présenté au SIMA 1993 et distribué à l’ensemble du réseau la même année.

   METADIAG est un élément du projet META (Maintenance Evolutive du Tracteur Agricole) lancé en 1991 et comprenant entr’autres METADOC un outil de recherches automatique de pièces de rechange qui sera mis à disposition du réseau en 1998

   Ces deux applications ont été entièrement réalisées par RENAULT Agriculture qui a su mettre à profit l’expérience de son personnel.  

 

Jérémy et Jacques Gouet Concepteurs/Réalisateurs de METADOC

    En 1993 RENAULT Agriculture lance la gamme CERES équipés de moteurs MWM; c’est une date importante ; ce tracteur innovant tant sur le plan design que technique est crucial car il correspond à la gamme moyenne qui couvre la plus grande part du marché en France.