Amicale du Trateur Renault

© Tous droits réservés Amicale du Tracteur Renault 1993-2019

La boîte de vitesses et embrayage chenilles avant et après un sacré nettoyage

Reste à régler les embrayages et freins de chenilles

 

Il nous manque 3 paliers de galets de chenilles avec leur graisseur ainsi que le graisseur de la roue avant droite, ils ont été refaits en avril 2010 voir ci-dessous

Voilà ce que nous avons trouvé dans le réservoir essence et la tuyauterie; de la terre en grande partie !!

 

 

La cloche de l'embrayage était cassée, de plus une vis cassée au ras du volant; mais voilà; bon à remonter, mais il faut refaire le ressort; c'est en cours le 19/12/2008

Le moyeu de l'embrayage a été regarni complètement, la liaison boîte de vitesses revue et remontée, au fond la commande de débrayage a été démontée pour refaire les deux ressorts qui étaient cassés

 

 

Après de grosses difficultés le ressort d'embrayage est remonté. De même les deux ressorts de la pédale de débrayage ont été refaits et montés, et miracle nous arrivons à débrayer correctement l'embrayage !

 

Une pièce manquait dans la boîte (ici vue du modèle refait en bois), pas étonnant que nous n'arrivions pas à freiner les deux barbotins ensemble !

Pièce refaite et montée le 3 juin 2009.

 

Une recharge (en rouge) sur les patins de freins extérieurs de barbotins a été nécessaire.

Les paliers fonte signalés plus haut sont en cours d'usinage

Les chenilles ont été déposées pour mieux assurer le remontage des paliers. Nous sommes le 11/05/2009

 

La pièce en rouge manquait, nous l'avons réalisée; il s'agit d'un secteur qui se monte sur les bras de commandes des chenilles (direction) et qui indique la position des freins sur chenilles à savoir :

Frein G (on tourne à gauche)

Point mort (on avance tout droit)

Frein D (on tourne à droite)

 

 

Les tendeurs de chenilles étaient bloqués; nous avons dû démonter les deux roues avant après avoir enlevé les chenilles; plusieurs pièces ont dû être réparées, vis de tendeur, fourreau gauche de tendeur etc.. Bien calé et après remontage des roues avant nous allons faire tourner le moteur pour étancher le radiateur, nettoyer au maximum la boîte de vitesses etc..

(le 4 juin 2009)

 

 

 

 

Dégrippage et réfection des tendeurs de chenilles sur les roues avant, complètement grippés, il était impossible de régler la tension des chenilles. Des pièces ont été redressées, d'autres refaites entièrement.

 

Les vis de tendeurs de rigidification étaient tordues et grippées, axes de maintien également grippés, il a fallu tout démonter des deux côtés, le tracteur était alors calé en sécurité.

Pour démonter les tendeurs de rigidificattion, il a fallu chauffer, encore chauffer, utiliser un extracteur pour enfin retirer les axes qui ont dû être refaits.

Tendeur côté gauche le plus tordu est maintenant remonté et fonctionnel. Remontage du pot d'échappement et du carburateur.

 

Tendeur côté droit remonté et fonctionnel

20 juin 2009

 

 

 

     Après avoir fait le plein d'huile la plus épaisse du marché, nous avons malheureusement constaté des fuites au niveau de l'arbre de sortie de boîte; ce qui nous a conduit à démonter entièrement les barbotins de chaque côté.

Vue côté droit

Vue des planétaires et de l'arbre de sortie de boîte

Vue des couvercles et du joint feutre cause de nos ennuis; il est en cours de fabrication.(fin Juillet 2009)

  Après les barbotins, nous nous sommes aperçus que les embrayages latéraux (à disques dans l'huile) qui lorqu'ils sont embrayés bloquent la chenille pour effectuer un virage à gauche ou à droite; ces  embrayages/freins ne fonctionnaient plus, il a donc fallu démonter le couvercle de la boîte de vitesses.   Les roulements sont pratiquement tous à changer (commandes en cours pour en trouver de rechange ??). Ci-contre vues de la boîte de vitesses couvercle enlevé. Ainsi nous avons découvert que les pions de débrayages des embrayages latéraux étaient trop courts (voir photos ci-dessous); ils ont été refaits, remontage en cours (octobre 2009)

   Le froid a ralenti notre activité cependant depuis quelques semaines nous pouvons à nouveau reprendre le HI, mais après avoir remplacé pratiquement tous les roulements, révisé tous les calages et surtout refait les deux embrayages latéraux, nous avons remonté la boîte de vitesses avec toutes les commandes associées.

 

   Nous nous sommes attaqués ensuite aux châssis gauche et droit support des chenilles, il nous fallait les démonter pour faire un sablage complet et aussi les remettre en état notamment au niveau des paliers de galets de chenilles. Ce ne fut pas simple car tout est bloqué; mais avec un chalumeau on y arrive !

  Les photos de gauche montrent le châssis gauche en partie séparé de ses galets, celle du dessous montre le début de la remise en état (extraction de terre et de rouille) avant le grenaillage.

  La photo de droite nous montre le HI sur chandelles, nous allons remonter les barbotins et commencer les essais de fonctionnement de l'ensemble moteur-boîte-et embrayages latéraux (Février 2010). Les barbotins ont été remontés le 26/04/2010, reste les tests de fonctionnement à faire; à la main d'abord puis avec moteur tournant.

  Le mardi 27 avril nous récupérons les pièces grenaillées, photo ci-dessous avant et après

 

Etat de surface après grenaillage des dessus et côtés de supports de la photo ci-dessus, un sacré travail de rebouchage !

L'équipe des six élèves de l'AFPI et leurs Formateurs qui ont participé à l'élaboration des paliers et graisseurs d'axes de galet qui nous faisaient défaut.

Au dessus la photo les machines (tour, fraiseuse et machine à commandes numériques utilisées), un grand MERCI à cette équipe.

 

  Retour d'activité en ce mois d'août, remontage des barbotins, remontage des commandes de la boîte de vitesses, remplissage d'huile, catastrophe fuites au carter inférieur de cette boîte, inaccessible sans un basculement de cette boîte, une grande perte de temps pour redressser ce couvercle et le rendre étanche tant sur les bords qu'au niveau des vis qui étaient débouchantes

  Préparation du tracteur pour sa mise en peinture au niveau supérieur; confection d'un chariot à 4 roues pour permettre de le sortir (roues de 200 mm supportant 1400 kg chacune), de sabler les parties extérieures et de passer une première couche d'enduit (voir montage sur photo ci-contre datée du 24/08/2010)

  Vidange du moteur et rodage du  "robinet" de vidange qui fuyait. Remontage de la magnéto et réglage.

Le frein de parc a été remonté et réglé, nous attendons le devis pour la peinture que nous devrions réaliser, si tout va bien courant octobre ???

Entreprise de Carroserie/Peinture Thébault à Arnage

  Le 20 octobre 2010 le sablage a commencé vers 9h ensuite passage d'un apprêt polyuréthane pour éviter l'emprise de la rouille, fin de ces travaux vers 21h30.

  Inspection et retouches des différentes parties non sablées pour les rendre propres.

  Ci-dessus reprise des chapeaux de graisseurs afin de braser des ergots manquants ( 18 au total sur tous les graisseurs), à gauche un graisseur avec 3 ergots manquants, à droite ce même chapeau de graisseur remis "à neuf"

 

  Un palier porteur des galets de chenilles était fendu, il a fallu le souder à l'arc, ensuite surfaçage de la soudure; et bon pour le service!

 

Photos d'avancement peinture prises le 21 Janvier 2011, HI en cabine de peinture.

Arrivée du HI après peinture, les grands moyens, mais c'était nécessaire

Vue des poussoirs de soupapes

 

Le 1er Mars 2011 les protections sont enlevées et le remontage des collecteurs, carburateur etc.. est attaqué.

 

Nous sommes le 28 Mars 2011

Mise en place du tuyau (flèche jaune) de dépression et de trop plein du radiateur, ce tuyau avait été enlevé pour causes de fuites, son remontage a posé quelques problèmes d’étanchéité ; mais nous nous devions de le remettre en place.

Tout les paliers de galets de chenilles sont remontés sur leur support.

De même le pot d’échappement avait été monté à l’envers, nous avons dû le retourner et mettre une rallonge pour amener la canule de sortie à l’avant gauche du tracteur.

Le remontage des tôleries est commencé (bac sous le moteur).

 

 

 

 A la fin Mai 2011 nous avons remis en route le moteur, mais le vieux Monsieur est capricieux, un coup il démarre, un autre coup, il ne démarre pas. Il nous faut contrôler les taux de compression de tous les cylindres et régler le jeu soupapes-poussoirs, étancher les pipettes de démarrage et ensuite .....

Reste à régler le problème sur les embrayages latéraux afin de le rendre manoeuvrable.

 

     Après quelques mois sans nouvelles , mais pas sans travail nous vous donnons à nouveau des nouvelles de notre HI. Les embrayages latéraux ont été réglés et testés à vide; et miracle ils fonctionnent correctement, nous avions surévalué la hauteur des pions de débrayage, reste cependant à nous assurer que le couple sera suffisant pour faire pivoter le tracteur du côté que l'on souhaite ! 

     Quant au moteur, il nous a fallu remplacer la cuve et de la vis pointeau du carburateur qui étaient défectueux (poreuse pour la cuve et beaucoup de jeu pour la vis pointeau), nous avons refait l'étanchéïté au niveau pipe d'admission, revu le plan de joint de la pipe d'échappement (recharge de 3mm au centre), contrôle du point mort haut et des taux de compression, ensuite nous avons remplacé le tube de départ du réservoir vers le carburateur; et après de nouveaux régalges au niveau carburateur et magnéto, le moteur tourne comme "une horloge" voilà qui est fait !

     Ensuite le remontage des châssis latéraux a pu commencer. Puis le plus "physique" restait à faire; remettre en place les châssis et les chenilles, après plusieurs heures de manipulation tout s'est à peu près bien passé, enfin pas de pieds écrasés ! Nous passerons sur tous les détails de retouches diverses tant mécaniques que peinture, mais aussi remise en place du pot d'échappement vers l'avant comme à l'origine.

     Enfin lundi 3 Octobre 2011 nous avons mis en route le HI et l'avons sorti dans la cour, à notre grande satisfaction nous pouvions le manoeuvrer correctement à gauche, à droite donc les embrayages latéraux fonctionnaient sous charge du tracteur.

     Maintenant il reste beaucoup de retouches peinture à faire, remettre les graisseurs sur châssis, les tôles latérales etc...  et surtout mettre en place les pochoirs pour réaliser les différents motifs sur radiateur, capot, réservoir, châssis. Nous les avons travaillés sur ordinateur et remis à un fabriquant de pochoirs, yapluca 

Montage du nouveau carburateur

Malheuresement, il n'est pas d'origine !

Confection du tuyau d'alimentation carburateur

Remontage des châssis

Montage du châssis gauche

 

  Les chenilles sont remontées et réglées

 

    Le 24/10/2011, nous avons modifié la sortie du pot d'échappement; en effet celui-ci était dirigé vers l'arrière alors qu'à l'origine la canule d'échappement est vers l'avant, ce qui a nécessité le soudage d'une rallonge et une fixation vers l'avant du pot d'échappement, pour le reste nous avançons en graissant tous les points de graissage avec une pompe à graisse.

    Tous les pochoirs sont maintenant réalisés mais pas peints, reste le montage des différentes tôles lattérales, et surtout réaliser les barres de protection des graisseurs  de paliers, ainsi que les tôles de protection des chenilles de la terre tombant quand la chenille passe en haut (absentes sur ce tracteur)

 

 

     Le 5/12/2011 les tôles de protection et les barres protègeant les graisseurs de paliers de galet sont montées pour essai et avant mise en peinture; ces tôles ont été réalisées d'après des photos, il y avait plusieurs sortes de montage, nous avons retenu celui-ci.

La tôle ronde est une trappe permettant l'accès au graisseur de l'axe du ressort de suspension arrière.  La tôle avant est amovible et liée au réglage de tension des chenilles.

Nous arrivons au terme de cette retauration, reste des retouches de peintures inévitables à la suite de montages/démontages; et la réalisation des lisérés et lettrage par pochage.

   Ci-contre une vue des tôles et protections latérales montées terminées.

   Une longue période d'activité ralentie par le temps, mais la neige est partie et nous avons repris la restauration du notre "bon "vieux" HI, à ce jour 29 février 2012, il est pratiquement terminé; quelques détails de peinture à régler; rien par rapport à ce que nous avons dû faire.

  Sa première sortie depuis des mois, il est parfaitement manoeuvrable; le moteur a eu quelques difficultés à repartir, mais avec de la patience on y arrive, quelques problèmes à l'accélération (à suivre !).

    Petit détail qui a son importance; nous avions remarqué que notre position assise était inconfortable; après contrôle sur photo et du ressort support de siège, nous avons vu que ce support avait été cassé au niveau de sa fixation, ce qui diminuait sa longueur de près de 30 cm, nous l'avons donc rallongé en soudant deux fers plats de 30 cm, et notre position au poste de pilotage est devenue normale (voir ci-dessous)

    Petit problème la pipe de sortie d'eau "transpire" un peu !

    Photos du HI en fonctionnement le 22/02/2012

     Bien entendu cela ne pouvait se terminer sans un dernier problème, en effet après avoir mis 15 litres d'essence dans le réservoir, nous avons voulu 15 jours tard sortir le HI pour lui faire prendre l'air ! Et bien le Monsieur a bien toussé un coup; puis impossible de le démarrer.

    Après réflexion nous en avons déduit que c'était l'essence ajoutée qui devait en être à l'origine; en effet l'essence avait détaché les impuretés jusque là collées aux paroies du réservoir !

    Nous avions pourtant fait un bon nettoyage et rinçage à l'origine (voir début des opérations) seulement ce réservoir est en 3 parties et nous n'avons pas pu le "rincer" avec des gravillons ce qui l'aurait forcément bien décapé. Donc démontage du réservoir, nouveau rinçage, démontage total du carburateur , ce qui nous a permis de constater l'étendue des dégâts, en effet beaucoup d'impuretés se sont décolées du réservoir et bouché le circuit d'alimentation, et par prudence nous avons ajouté un filtre intermédiaire.

     En principe nouvel essai semaine prochaine, c'est à dire à partir du 11 avril.

     Le 11 avril nouveaux essais et nouvelles désillusions; après avoir "bien" nettoyé le circuit d'alimentation, mis un filtre intermédiare, force a été de constater que le carburateur ne fonctionnait pas en accélérant (trou et étouffement), après une visite chez un réparateur spécialisé nous avons constaté qu'il y avait une pièce cylindrique avec un taraud cassé qui obstruait un passage d'essence, et pourtant nous avions acheté ce carburateur chez un autre spécialiste !!!
     Donc le 17 Avril nous avons pu le remettre en marche et mis les pleins gaz (volet d'air complètement ouvert) et MIRACLE il fonctionne correctement avec à l'échappement une fumée blanche.

Sortie pour photos le 16/05/2012

Cliquez sur l'image ci-dessus pour visualiser la vidéo sur le HI; reste maintenant à le faire accepter dans l'usine du Mans pour exposition.

 

C'est fait depuis le 7 septembre 2013, le HI est exposé avec ses frères dans l'usine,

il a effectué le trajet par ses propres moyens.


Merci à tous ceux qui nous ont encouragés dans cette aventure.