Amicale du Trateur Renault

© Tous droits réservés Amicale du Tracteur Renault 1993-2019

 Un Moteur Fixe à l'ATR

Identification du Moteur fixe type 263

 

Moteur sans collecteur

   Nous avons également pris la décision de construire en mécano-soudure un chariot de transport pour ce moteur.

   Ce moteur fixe Renault est arrivé à l'ATR en état de marche il y a plusieurs années, il date de 1928 seul document une notice NE102 qui nous a été bien utile.

   Nous avons donc décidé de reprendre ce moteur suite au manque de place dans notre Atelier.

   Pour commencer l'état intérieur du réservoir a demandé un nettoyage (avec gravillons) afin d'enlever le maximum d'impuretés. Ensuite premières tentatives de démarrage; rien; pas un seul signe de vie !

   Nous avons commencé par changer la bougie, rien n'y fit, donc contrôle de la magnéto, il se trouve que son étincelle est plutôt faible, donc révision complète !

   Au remontage le problème n'était pas complètement réglé, le moteur toussait, mais ne démarrait pas franchement

   Après examen de la culasse, nous avons constaté une prise d'air au niveau admission, le voilà le problème ! Donc reprise du plan de joint du collecteur, nettoyage des 2 plans de joint, surfaçage (déformation) et réalisation d'un joint type klingérite, remontage à la pâte à joint loctite 518.

   Et là, le miracle arrive, le moteur tourne à merveille

   Une interrogation s'est également posée au niveau de la relation entre l'accélérateur et le régulateur, il n'y avait aucun lien sur ce moteur, et la NE102 ne nous a pas permis de résoudre ce problème.

   Après réflexion et recherche, nous avons trouvé deux trous, un sur le levier de l'accélérateur et un autre sur le moyeu de tige de régulateur, nous avons mis deux axes qui servent de butée (voir photo ci-dessus, axes en rouge)

   Pour autant, tout n'est pas fini, il y a la peinture; encore un problème à résoudre, la couleur de notre moteur ne serait pas celle d'origine; en fait il serait rouge (voir magnéto par exemple), donc nous recherchons la bonne couleur.

   Quand on croit que tout est fini ! Et bien non, après plusieurs mois de repos, le moteur ne veut plus rien savoir, il fallait nous rendre à l'évidence; en démontant la culasse, nous avons constaté que le cylindre était bien rayé et cela avait une incidence importante sur le taux de compression. Nous avons donc fait recharger et réaliser la chemise; Au remontage tout est rentré dans l'ordre et ça continue !

   Par ailleurs les photos ne montrent pas le logo cuivre placé sur le carter avant; mais nous l'avons simplement démonté pour le nettoyer.

Voici la plaque remise presque neuve !

Ci-dessous le moteur sur la brouette que nous avons réalisée, cliquez sur l'image pour voir la vidéo.